Samedi 14 octobre : nuit des bibliothèques - - - - - - - - Dimanche 15 octobre: Super loto organisé par Valpitchoune

L’église Saint-Vaast

Auteur ; admin on décembre 20, 2010  |   No Comments »

On sait relativement peu de choses sur l’ ancienne église de Radinghem-en-Weppes; probablement la première que le village eut connu, elle fut détruite lors de l’ouragan qui frappa la région le 12 mars 1876.

Toutefois, son image se précise plus ou moins grâce aux mémoires de l’ abbé Dartois:

« une construction assez informe, percée au coeur de deux hautes fenêtres larges et de trois ouvertures quelquonques dans les murailles latérales. L’ édifice comportant trois nefs de peu de longueur était encombré à l’ entrée (du choeur) de quatre énormes piliers carrés, en moellons de pierre blanche tendre, qui servaient d’ appuis à une tour construite en même matériau et couronnée d’ un embryon de flêche. La nef centrale affectant la forme d’ une voûte contrée tandis que les bas côtés avaient un plafond. »

On peut donc supposer que cette église apparament de type roman devait se rapprocher de celle d’ Englos, datée du 12ème siècle, ce qui correspond à la première mention de Radinghem en 1168.

Cetté église fut donc détruite le 12 mars 1876 durant la tempête qui toucha le village. Le curé Quentin, alors pasteur du village, écrivit donc plusieurs fois à l’ évèque de Cambrai (dont dépendait Radinghem, l’ évéché de Lille ayant été créé plus tard). C’ est de cette correspondance que l’ on tient les informations concernant le clocher.

Celle-ci nous instruit des difficultés rencontrées par le curé Quentin à rassembler les 60 mille francs nécessaires à la construction du nouvel édifice, de la fragilité mentale de la population suite à la tempête qui fut particulièrement violente. Quoi qu’ il en soit, le 6 avril 1876, le conseil municipal décida la destruction des ruines, ainsi que la construction d’ une nouvelle église. Ce fut le projet de l’architecte Lestienne qui fut retenu pour un coût total de 65 000 francs.

Malgré les difficultés rencontrées pour réunir cette somme, l’ édifice fut terminé et béni en 1879.

Près de quarante ans plus tard, le sort devait décider de la destruction de cette nouvelle église et de la disparition de la majorité de son mobilier. Après la Grande Guerre, on ne retrouva du village qu’ un amas de ruines.

Tags:


Partager sur Facebook